Samedi
15/12
Très nuageux
2°/5°
Dimanche
16/12
Averses
4°/8°
Lundi
17/12
Averses
-2°/6°
 

La fête à la grenouille

Octobre et novembre 2011
modifié le vendredi 25 novembre 2011, première publication le jeudi 27 octobre 2011 par Chô

Lundi 21 novembre 2011

 
Ici, c’est l’hiver, les bonnets sont sortis, quelques rhumes démarrent, l’eau chaude à boire remplace l’eau fraîche ...
Tous les signes d’un hiver tamoul sont là : entre 20 et 25 degrés la nuit et entre 25 et 30° le jour !!!
Bon hiver à vous ...
 
 

Mercredi 16 novembre 2011

 
Le soleil est revenu depuis une semaine, nous en avons profité pour faire une sortie samedi dernier. Une séance de cinéma pour 12 grands et une après-midi ice-cream et parc pour 10 petits.

 

 

On organisera dans les semaines qui viennent une autre escapade pour ceux qui sont restés.
Depuis notre arrivée, nous sommes avec Laure et Thibault, 2 jeunes français, cela nous permet d’échanger sur les méthodes, les activités et aussi de décompresser après les week-end bien remplis...
Thibault qui est charpentier a fait de la menuiserie et réalisé avec le menuisier du Volontariat des étagères pour les maisons des enfants.

 

 

Mercredi 9 novembre 2011

Que s’est-il donc passé depuis la fête de Diwali ?
Plein de choses ...
Déjà, pour rythmer le temps, il a plu et replu, ce n’est pas si désagréable que ça finalement puisqu’il fait au moins 25° et jamais plus de 30°.
C’est la première fois que nous sommes ici pendant la mousson, bon d’accord notre literie sent un peu le moisi et dès que je fais une lessive il pleut, mais je crains encore plus la chaleur à venir...
Quand il pleut en début de journée les enfants sont dispensés d’école ! Eh oui, c’est comme ça ici, faut dire que ce sont de sacrées pluies.
Depuis que nous sommes là, les enfants ont eu 3 jours d’école !

 

 

Nous avons démarré quelques activités (origami, jeux éducatifs sur l’ordinateur, aide aux devoirs, dessins avec les plus petits... ) c’est assez intense même si les groupes d’activité se font avec moins de 10 enfants.
Il y a 42 enfants à Nila Illam et une dizaine qui sont internes et ne reviennent que pour les vacances ou les grands week-end.
Voilà, il y a aussi eu la naissance de 2 veaux, la préparation d’un nouveau spectacle de danse, la visite du collège et de l’internat des garçons, une cérémonie de puberté à laquelle j’étais invitée dans le village d’a côté et 2 jours de congé passés à Pondi .

 

Jeudi 27 octobre 2011

 
Eh oui, nous sommes arrivés à la ferme à la veille d’une grande fête indienne que nous n’avions jamais eu l’occasion de fêter...
Eh non, ce n’était pas la fête à la grenouille comme mon titre l’indique, c’était Dipavali.
Il s’agit d’une fête très populaire en Inde : c’est celle des lumières, à l’occasion de laquelle on s’offre des cadeaux et tire des feux d’artifice mais surtout des pétards à n’en plus finir.
C’est un peu l’équivalent de Noël en Europe pour le côté cadeaux mais c’est aussi le nouvel an hindou.
Dans la mythologie c’est le retour du dieu Rama avec son épouse Sitha dans leur ville d’Ayotaya , ce retour représentant le triomphe du bien sur le mal, de la lumière sur l’obscurité (on en revient toujours un peu à ça quand même !)

 

 

Donc, dès mardi, branle-bas de combat à Nila Illam puisque les enfants font leurs dernières répétitions pour le spectacle, le cuisinier s’affaire à nous concocter des friandises et un repas de fête, on effectue les vérifications sur les cadeaux (chaque enfant recevra un vêtement nouveau ), une vraie fourmilière en action...

 

C’est le mercredi que choisit la mousson pour démarrer et c’est un déluge d’eau qui tombe sans discontinuer (d’où mon titre)

 

 

Mais rien ne nous arrête, il y aura bien, le petit déjeuner de fête (idlis, vadai), la remise solennelle des cadeaux, le repas de fête (un délice de byriani poulet ) puis le spectacle des enfants à la tombée de la nuit (fête des lumières oblige) et une mémorable séance de tirages de pétards et de feux d’artifice par les enfants eux-mêmes dans l’ excitation générale (aucun blessé à déplorer, ouf !)

 

 

 

Avec en prime une bonne nouvelle : puisqu’il pleut autant, un jour de congé supplémentaire est accordé aux enfants, ils ne retourneront à l’école que vendredi.
Cris de joie...

 

La fête à la grenouille
le 6 décembre 2011, par COLETTE BERNARD
LES ENFANTS ME PARAISSENT HEUREUX TOUJOURS SOURIANT,nous sommes le 6/12/2011
IL FAIT ENCORE 18° On ne se croit pas en décembre.DE GROS BISOUS DE NOUS DEUX
COLETTE BERNARD, JOSETTE BIEN RECU TON MESSAGE
La fête à la grenouille
le 23 novembre 2011, par MakhnoB
Etant du Dauphiné, je ne peux rester insensible aux bonnets bariolés des cacous et des loulettes qui se marrent.
L’hiver semble extrêmement vigoureux dans ces contrées !!
Ils ont Ô combien raison de se couvrir les esgourdes, c’est le plus sensible.
Bon Dipavali et bons pétards donc, puisqu’il semble que c’en est la fête.
Le titre est tout de même trompeur, j’ai cru une fête pour les français, alors que c’est un Joyeux Noël mais sans petit Jésus et sans sapin, juste un plastique vert.
Ah l’Inde mystérieuse et ses parapluies bleus sans manche !!!
Bien sûr tous ces sourires sont bien agréables à voir, cela va sans dire !!!!!
^_^
La fête à la grenouille
le 7 novembre 2011, par clothilde

Bonjour,
De revoir des visages d’enfants connus me ramène un an en arrière....Je regrette de ne pas avoir pu leur apporter quelque chose, j’espère un jour avoir un projet mieux ficelé....ou accepter un peu plus de me laisser porter...
Bonne continuation,
Bisous,

Clo

La fête à la grenouille
le 27 octobre 2011, par anonyme
Heureusement, les couleurs et les sourires des enfants illuminent le ciel !! tant pis pour la pluie.
Vers le site de Makhno
webDesign
Vers Linuxorable
Ecrire à Chô Ecrire à Franck