Samedi
21/04
Inconnu
12°/13°
Dimanche
22/04
Soleil voilé
12°/27°
Lundi
23/04
Soleil et nuages épars
12°/25°
 

Roupie de sansonnet

Pour 500 t’as plus rien ou 500+1000=0...
modifié le mardi 13 décembre 2016, première publication le jeudi 10 novembre 2016 par Chô & Franck

Ce mardi 8 novembre le premier ministre indien a annoncé qu’à partir de minuit, les billets de 500 et 1000 roupies seraient démonétisés, c’est à dire qu’ils ne vaudraient plus rien. Dans la foulée, banques et distributeurs ont été fermés. Le but annoncé est de lutter contre la corruption et l’argent du marché noir.


Les gros commerçants et Guest House ne pouvaient faire autrement que d’accepter les billets de 500 et de 1000 (parce que rien d’autre). Par contre les petits commerces ont très vite arrêté de les prendre.

Jeudi matin les banques on réouvert : tout le monde peut échanger des grosses coupures contre des billets de 100 Rs à concurrence de 4000 Rs par change, indien ou touriste. Les indiens auront la possibilité de déposer en illimité ces coupures mais sur un compte bancaire. Mais dans 50 jours, l’échange sera terminé.
Pour nous cela a consisté en plus de 3 heures d’attente à la banque, parce qu’il y avait du monde et une pénurie de billets de 100 qui sont arrivés dans une malle au bout d’une heure et demi.
Mais comme il faut bien manger, boire et acheter des trucs, on a attendu...
Nous serons quitte à recommencer ce petit manège tant qu’il nous restera des grosses coupures. Nous ne savons pas encore combien nous pourrons changer à partir de devises étrangères, ni quand les nouvelles coupures de 500 et 2000 Rs seront disponibles.

Par contre on a déjà les images :


La chose semble avoir été bien préparée et les petites tracasseries liées au change ne devraient pas durer très longtemps.

Aujourd’hui, un changeur m’a proposé de changer des euros pour des roupies au taux de 1 euro pour 75 roupies. Ce taux est très intéressant car le taux de change bancaire est de 73,6. Où est le vice caché ? Pour ce taux si intéressant je n’obtiendrais que des billets de 500 roupies périmés, que je devrais ensuite aller échanger à la banque. Le changeur quand à lui écoule ainsi des roupies hors de tout contrôle.

Le 13 novembre, un autre changeur me propose de changer des euros en billets de 100 roupies (monnaie toujours valable) mais au taux de 1 euro pour 64 roupies, soit 9 roupies au dessous du cours officiel ("vous comprenez, l’argent est rare").

Le 16 novembre, bien que la somme qu’il est possible de convertir soit passée de 4000 roupies à 5000 roupies et que les atm distribuent 2500 au lieu de 2000, les files d’attentes devant les banques restent longues. Aussi, des "changeurs" repèrent les touristes dans les files d’attente et proposent d’échanger les anciens billets de 500 roupies contre 4 billets de 100 roupies. Dans les agences de change, le taux est à 1€ pour 68 roupies...

 
 


Vendredi 18 novembre, nombre de distributeurs de billets ne sont pas en ordre de marche : soit non calibrés pour les nouveaux billets, soit trés rapidement vides. Concernant le change, les "commerçants" propose 1€ pour 60 roupies en coupures de 100 roupies ou 1€ pour 85 roupies en billets de 500 roupies (jusqu’au 24 novembre il est possible de s’acquitter des droits d’entrée des monuments nationaux en anciennes coupures).


Jeudi 24 novembre, les journaux annoncent que les files d’attentes diminuent dans les banques et devant les distributeurs de billets. Plusieurs journaux nationaux et locaux font leurs unes sur les avantages du paiement dématérialisé à partir du smartphone.


Le 13 novembre, il y a des images promotionelles en première et deuxième de couverture du Times of India :

 

À suivre...


Roupie de sansonnet
le 20 novembre 2016, par Mak
La cohue dans une fille de gruge à l’indienne, qui s’est déguisé en vieille pour ne pas se faire écraser, toi ou Franck ?
:D
Vers le site de Makhno
webDesign
Vers Linuxorable
Ecrire à Chô Ecrire à Franck